Partagez | 
 

 Litte Prince fufufu ~ Williams Hebren

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Williams Hebren
Aristocrate

avatar
Age : 21
Messages : 62
Date d'inscription : 31/05/2015
MessageSujet: Litte Prince fufufu ~ Williams Hebren   Dim 31 Mai - 20:06


Williams Hebren

« Comment ça vous ne savez pas qui je suis ? Fufufu ~ Y en a qui ont mérité le bûcher pour moins que cela...  »
IDENTITÉ

Nom ♦ Hebren
Prénom ♦ Williams
Âge ♦ 19 ans
Sexe ♦ Je suis un mâle 8D
Situation Conjugale ♦ Célibataire
Lieu de naissance ♦ Thembor
Habite actuellement à ♦ Thembor
Race ♦ Humains
Profession/Etude ♦ I'm the motherfucking prince
Grade ♦ Aristocrate

Particularité

Etant humain, je ne possède aucun pouvoir en particulier. Si ce n'est celui d'être premier dans la liste de succession au trône.


Caractère

Vous souhaitez maintenant connaître ce que je pense et ressens au plus profond de moi ? Que c'est mignon de s'intéresser autant à son futur roi ! Sérieusement, j'applaudis votre démarche et c'est avec une joie immense que je vais vous dévoilr ce qui se trâme dans mon âme tourmentée.

Toute ma vie, j'ai été éduqué d'après deux règles de bases : les humains sont les meilleurs et les membres de la famille royale sont encore mieux. Du coup, vous vous doutez certainement que ces valeurs n'ont pas pu faire de moi un enfant de chœur. En effet, depuis toujours, je me sens supérieur à toutes les autres races de l'archipel. Je ne dirais pas que je suis sadique avec eux comme l'est ma sœur, mais leur petite vie ne m'importe guère. De plus, souvent, je ne reconnais la valeur d'une personne qu'à son rang social. Les gens qui me sont inférieurs ne m'intéressent pas...
Ayant, d'abord, été en compétition avec mon grand frère pour l'accès au trône, j'ai pris l'habitude de tout mettre en œuvre pour être le meilleur, et ce, peu importe ce qu'il fallait faire. Aujourd'hui, plus personne ne me barre la route, mais c'est une obsession chez moi d'être incontestablement le meilleur. Ainsi, je suis un très mauvais perdant et je refuse d'abandonner avant d'avoir atteint mon but.

Cependant, je ne suis pas non plus un monstre. J'ai un très grand sens de la famille. J'adore ma sœur et je ne peux m'empêcher d'apprécier mon grand frère même si je n'arrive, pas encore, à comprendre les raisons de sa trahison envers notre famille. Je suis aussi quelqu'un de surprotecteur qui ne supporte pas de voir les gens qu'il aime souffrir.
Je ne suis pas méchant. Cependant, il est vrai que j'ai énormément de mal à contenir ma colère et que celle-ci se déverse souvent sur des gens qui me sont inférieurs. Ces accès de violence m'ont, d'ailleurs, déjà, valu une mauvaise réputation auprès des "créatures" d'Erildya qui me craignent ou me détestent.

Je ne suis pas un cas perdu. Je suis ouvert d'esprit et il serait possible de me faire entendre raison... À condition que vous m'intéressiez suffisamment, bien sûr.


Physique

Ainsi, vous souhaitez savoir à quoi ressemble ma noble personne ? Très bien, je veux bien vous faire ce plaisir. Pour vous la faire courte, je peux affirmer, sans trop me vanter, que je suis quelqu'un de plutôt beau. Je possède un corps athlétique avec du muscle en suffisance sans, pour autant, que je ressemble à un catcheur professionnel. Je suis grand. Oui, du haut de mon mètre 89, j'en toise du monde !


Pour ce qui est de ma petite tête, je possède des cheveux blonds qui tirent parfois sur le blond vénitien que je coiffe en bataille. Quoi ? Je ne suis pas une fille ! Je n'ai pas besoin de me faire des coupes de cheveux extraordinaires. De toute façon, je fais bien ce que je veux...

Bon, je m'égare. Que dire d'autre ? J'ai des yeux bruns qui peuvent avoir des éclats rouges lorsque mon regard croise le soleil. Cela a le mérite d'intimider. Puisqu'on parle d'intimidation, je sais parfaitement comment faire flipper les gens. Après tout, que pourrais-je faire d'autre d'un sourire carnassier et d'un regard en coin ? Ouais, je peux avoir l'allure d'un vrai psychopathe quand je veux.
Cependant, j'en reste beau et il n'est pas réellement possible de le nier même si je dois cela à mes gênes royaux.


Faisant partie de la famille royale, je porte souvent des vêtements extrêmement chers et travaillés, mais, dans mon temps libre, je me plais à porter des vêtements dans lesquels je suis plus alaise tout en préservant ma classe naturelle.


Histoire

Si je te raconte ma vie, ne seras-tu pas jaloux de voir qu'elle est mille fois plus confortable que la tienne ? Ma foi, tu as l'air d'y tenir et de ne pas vouloir partir... Je te comprends, ce canapé est tellement moelleux ! Bon, allons-y, puisque tu le souhaites tant.

Deuxième enfant mâle de la famille royale Hebren, je suis né un matin pluvieux d'avril juste avant ma petite Emily. Mes parents, bien que satisfaits d'avoir déjà un héritier pour le trône, étaient ravis d'accueillir une petite fille et petit garçon dans les rangs. Après tout, cela servait toujours d'assurance si quelque chose tournait mal avec l'héritier choisi et il faut croire que mes parents avaient un sixième sens...


Notre enfance fut... Royale. Nous étions des enfants gâtés qui obtenaient absolument tout ce qu'il voulaient en un simple claquement de doigts. Cette période fut, d'ailleurs, bien rude pour nos domestiques. Il faut dire que, avec des jumeaux, les caprices et les enfantillages sont multipliés par deux et bon nombre d'entre elles ont donné leur démission très rapidement.

À cette époque, il n'y avait que peu d'ombres au tableau. Après tout, ne vivions-nous pas une vie de rêve ? Nous habitions un palais immense entouré de jardins magnifiques et nous y avions bien assez d'espace pour jouer. Je me souviens que j'adorais faire des duels d'épée de bois avec mon grand frère... Cependant, quelque chose nous dérangeait. Nous manquions cruellement d'affection. Avec un père roi et une mère reine qui passent leur temps à gérer un royaume, il faut dire que l'affection et l'amour ne faisaient pas réellement partie de notre vie. Ainsi, je dois malheureusement avouer que j'ai grandi sans connaître ce qu'étaient l'amour, l'affection, les embrassades, les câlins... Tout était terriblement froid et, dans un sens, cela a fait de nous des enfants quelque peu dérangés.
Un jour, tandis que nous étions dans le jardin, Emily était tombé sur le sol et une de nos servantes, un femme mi-chat mi-humain, s'était empressé d'aller essuyer les tâches de boues sur sa robe. Emily, qui ne supportait ni les créatures étranges, ni qu'on la touche avait commencé à hurler et s'était débrouillée pour faire virer la jeune femme sans pitié aucune. Cette scène se reproduit mainte fois, rendant ma sœur de plus en plus intolérante et cruelle. Comme j'étais jeune et que je voulais toujours avoir une longueur d'avance sur mon frère et ma sœur, je m'étais empressé de, moi aussi, martyriser les servantes "différentes" et de les faire exclure du palais. De plus, cela était devenu tellement naturel que, lorsque quelque chose me mettait en colère, c'était forcément sur elles que cela retombait.
Ce jeu nous a occupés pendant toute notre jeunesse. C'était divertissant de faire du mal aux autres. De toute façon, ils ne comptaient pas, ils nous étaient tellement inférieurs...


Ce comportement reflétait complètement notre éducation et notre manque d'amour. Mon frère, lui, n'avait jamais voulu jouer avec nous. C'était quelqu'un de fondamentalement bon et il ne comprenait pas qu'on puisse faire du mal à des gens qui n'avaient rien fait. Il finit, peu à peu, par se rendre compte que cette façon de penser était ancrée dans la tête de notre famille et que c'était à coup d'injustices et d'arrogance que nos parents dirigeaient le royaume. Cela le rendit complètement fou de rage et il décida que, lorsqu'il serait sur le trône, il changerait tout cela et créerait une société idéale. Bien entendu, ce "projet" ne plaisait pas à mon père qui le somma de renoncer à cette idée folle sous peine de devoir renoncer au trône et mon très cher frère décida d'y renoncer. Considéré comme un traitre à la famille royale, il fut exilé sans préavis et sans pitié sur l'île de Token.


Ce départ déchira quelque chose en moi. Pour la première fois, je ressentais de la tristesse et de la douleur. Qu'allait-il devenir ? Allait-il survivre ? Allais-je le revoir un jour ? ...
Depuis ce jour, je ne cesse de me demander ce que mon frère a pu voir que je ne pouvais admirer. Pourquoi renoncer au trône, à la richesse et au pouvoir ? Est-ce quelque chose qu'il m'est possible de comprendre ?
Quoi qu'il en soit, depuis son départ, à l'âge de 18 ans, je suis devenu l'unique héritier du trône et je m'y prépare sans relâche. Je ne crains qu'une chose : devoir, un jour, affronter mon très cher frère et la révolution qu'il conduira. Mais, peut-on réellement échapper à ce destin ?

ET VOUS ?

Pseudo ♦ Sayuu
Âge ♦ 18 ans
Comment nous avez-vous trouvé ? ♦ Really nigga ?
Code du règlement ♦ Validé
codage par Artemis/Seren/Wegniale/Swilver pour Epicode

_______________________________

I'm fabulous !
Il parait que j’ai tout : je suis beau, jeune, riche. À un détail près : je suis beau, jeune, riche et lucide. Et c’est ce détail qui fout tout en l’air.
hellsangels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Litte Prince fufufu ~ Williams Hebren
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Matthew "Matt" Williams
» Allie Léna Williams essaye d'être sociable.
» Taylor Jeanne Williams, plus qu'une peste!! [100% ]
» Anna Williams [ Under Construction ]
» AELIS HOPE JOHNSON ► Hayley Williams

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Erildya Kingdom :: Le commencement :: Formulaire de citoyenneté :: Formulaires Acceptés-